Actualité

Loi AGEC et décret 3R

Unijus et ses adhérents ont décidé de se mobiliser pour répondre au décret 3R et accélérer leur transformation vers la réduction, le réemploi et le recyclage des emballages en plastique à usage unique.
Feuille de route 3R 1
Décret d’application de la loi Anti-Gaspillage et pour une Economie Circulaire (AGEC), le décret dit « 3R » pour Réduction, Réemploi et Recyclage a été publié au Journal Officiel le 9 avril 2022 et encourage la mise en place de feuilles de route sectorielles afin d’accompagner la transition vers des emballages plastiques dits « durables ».

La feuille de route qu’Unijus est en train d’élaborer avec l’agence Citeo+ proposera aux opérateurs de la filière des jus de fruits des recommandations leur permettant de définir leurs propres orientations stratégiques et actions à mettre en œuvre pour atteindre les différents objectifs fixés. Les étapes de travail seront les suivantes : réaliser un diagnostic sectoriel (quantités et types d’emballages, ...), quantifier les investissements nécessaires, réfléchir aux alternatives possibles, identifier les besoins d’innovation et de R&D, élaborer un calendrier opérationnel, etc.

L’établissement de cette feuille de route, prévu d'octobre 2022 jusqu'à mai 2023, a reçu un avis favorable de l’Ademe qui va en assurer un financement partiel.

Nous rappelons qu’à court terme, les objectifs 2025 de la feuille de route 3R sont les suivants :

• Réduire de 20% les emballages plastiques à usage unique dont au moins 50% grâce au réemploi et à la réutilisation ;
• Tendre vers une réduction de 100% des emballages en plastique à usage unique « inutiles » ;
• Une filière de recyclage opérationnelle pour 100% des emballages en plastique à usage unique.

Tous les opérateurs de la filière des jus de fruits qui souhaitent participer à cette démarche sont appelés à se manifester auprès d’Unijus avant le 15 janvier 2023 (adhérents et non adhérents) pour connaître le déroulement de la démarche et recevoir les informations permettant d’y participer (les opérateurs seront ainsi amenés à répondre à un questionnaire dédié aux emballages plastiques).